Warning: Parameter 1 to wp_default_styles() expected to be a reference, value given in /var/www/ud01_334/html/ayman/wp-includes/plugin.php on line 601

Warning: Parameter 1 to wp_default_scripts() expected to be a reference, value given in /var/www/ud01_334/html/ayman/wp-includes/plugin.php on line 601
AYMAN Offizielle Website. » About
loading

Biographie

deutsch english francais
L’histoire de Ayman a plus de facettes et chapitres qu’il paraît a priori. Premièrement il y a sa voix extraordinaire et sensible qui trouve le chemin direct vers le coeur des gens de manière merveilleuse. Les Américains appellent ça du Soul. Deuxièmement il y a l’histoire de succès du Berlinois d’origine tunisienne qui a commencé petit et qui est devenu star après avoir travaillé dur pendant plusieurs années. Le troisième chapitre montre un cosmopolite dont l’histoire personnelle représente l’entente entre les peuples. Entre les mondes différents Ayman est un porteur d’espoir pour l’avenir. Mais une chose après l’autre: Ayman qui à trente ans aujourd’hui a tôt découvert sa voix. « A l’age de onze ans j’ai découvert la passion de chanter, j’ai chanté des chansons. Mes idoles ont été Keith Sweat, Stevie Wonder et Whitney Houston car j’ai toujours aimé la musique de langue anglaise », raconte Ayman.

Au début c’était plutôt une passion secrète. « Je ne pouvais pas m’imaginer de me produire sur scène. J’étais très timide et n’osait pas chanter devant trois ou quatre personnes ». Quand beaucoup d’amis l’ont encouragé, le talent discret a commencé de chercher un label. A la fin il a trouvé une maison de disques qui l’ont mis en contact avec Ricky, l’ancienne chanteuse de TicTacToe. « Toute suite ils m’ont laissé chanter le refrain du premier single „Schmerz in mir„ ». La chanson a cartonné ce qui a encouragé mon label de faire aussi des enregistrements solo avec moi », se souvient le type musclé avec les cordes vocales sensibles. Après cela il a participé à la tournée de Ricky en tant que chanteur accompagnateur qui l’a aidé à surmonter ses angoisses. « Ça a été un nouveau monde pour moi.

Je me souviens du concert à la Köln Arena occupée. J’ai été derrière Ricky, ma voix et tout mon corps ont tremblé » Parallèlement Ayman a travaillé pour son premier album „Hochexplosiv“ (très explosif) pour lequel il a composé plusieurs chansons conjointement avec son équipe. Le premier single „1000 Mal“ a déjà atteint le Top 50 du classement des singles mais le deuxième single „Mein Stern“ a réalisé ce que le titre de l’album avait promis, car sa carrière a explosé. Il dit : « La chanson a changé toute ma vie ». A côté de „Mein Stern“ l’album „Hochexplosiv“ s’est vendu 350.000 fois et est devenu l’album allemand de l’année 2000. Le single „Mein Stern “ s’est vendu 650.000 fois. Ayman a reçu deux Echo, l’un dans la catégorie Meilleur Artiste Rock/Pop National et un l’autre dans la catégorie Meilleur Newcomer National.

De plus il a reçu les prix Goldene Stimmgabel, Goldene Europa ainsi que le prix Fred Jay. Après avoir surfé un ans et demie sur la vague du succès, il s’est mis à préparer son deuxième album. Peu après il a eu des dissensions artistiques avec son label. Il s’est séparé de sa maison de disque de manière déterminée, a cherché des nouveaux partenaires et a crée son propre label AT Records. Après la nouvelle orientation commerciale, il a été capable de nouveau de se concentrer à sa musique adorée. Son deuxième album s’appelle „Nicht nur Worte“ qui invite les auditeurs au monde de ses sentiments. « Il s’agit de l’amour et l’espoir. J’ai assimilé mes expériences des dernières années dans mes chansons, les bonnes et les mauvaises ». En sens musical l’album „Nicht nur Worte“ représente le goût de l’artiste protéiforme dont la variété passe du Soul, au R’n’B, au Pop jusqu’à la musique latine.

Ayman est né en 1974 à Berlin-Kreuzberg. Il a eu une enfance sans problèmes jusqu’à la troisième année scolaire. A ce point son père, collaborateur de longue date chez Daimler Benz, a décidé d’envoyer le fils conjointement avec son frère dans un internat en Tunisie. « Vous devez mieux connaître notre culture et langue ». était sa justification. « Après trois ans mon père ne voulait plus vivre en séparation de sa famille, alors nous sommes rentrés à Berlin ». Après la dixième année scolaire, le jeune sortant de l’école a commencé un apprentissage en tant que technicien de construction de routes qu’il devait arrêter grâce aux problèmes de santé. „Plus tard je me suis trouvé dans un service de sécurité où j’ai travaillé dans la protection des personnes pour des gens comme David Copperfield, MC Lyte et Dru Hill. Dans mon enfance, j’ai fait beaucoup de sport comme du football, Taekwondo et du Kick-Boxing. Au début j’ai été un type très mince. Plus tard j’ai préféré aller dans les salles de sport où j’ai gonflé mes muscles. Outre cela le danseur passionné est allé dans les boîtes de nuit de la capitale et a dansé avec les tubes club des stars américains. L’Allemand aux racines tunisiennes a toujours été fasciné par les USA. « Dès l’enfance j’ai regardé vers les USA, le R’n’B, Soul et le Hip Hop ont été inventés là-bas. Avec le temps j’ai trouvé mon propre style qui sonne très allemand pour mes oreilles ». Ayman se comprend comme type cosmopolite. « J’ai beaucoup d’amis des aires culturelles différentes. La nationalité ou la religion ne joue aucun rôle pour moi. Mon cercle d’amis est comme mon public, en fait très international », se réjouit le citoyen du monde sociable qui sait parler à part l’allemand et le tunisien, aussi le français et l’anglais. Entre-temps il a des projets qui dépassent sa carrière. „Bien sûr que je veux faire de la musique en tant qu’artiste pour mes fans à long terme. Il a réussi un tour de force très rare : Réunir des gens de différentes cultures, couleurs de peau et tranches d’âge.

« J’ai évolué. J’ai grandi comme ma ville natale Berlin», explique Ayman. Vous pouvez le sentir dans sa musique. En janvier 2007 le père d’Ayman est décédé brusquement et cet événement l’a changé de manière fondamentale. L’artiste a assimilé beaucoup d’expériences dans ses chansons. « La mort de mon père était l’événement le plus douloureux de ma vie privée que j’ai essayé de digérer », dit Ayman. Le meilleur moyen pour atteindre ce but est la musique.

Il nous a toujours touché avec sa voix et ses messages pleins d’espoir dans ses chansons. Maintenant plus que jamais il atteint les signes de notre temps…. et nous voulons bien passer du temps avec lui…

On devrait avoir le temps de faire ça.